La facilitation consiste à rendre plus facile le travail d’un groupe. Le travail collaboratif est facilité par un ensemble de fonctions dynamiques qui sont exécutées avant, pendant et après un atelier ou un séminaire.

Qu’est ce qu’un facilitateur?

Sur la vidéo traduite par Formapart, ci-dessus, on vous explique les 3 rôles que joue un facilitateur lors d’un atelier ou d’un séminaire de facilitation.

  • Le facilitateur joue un rôle d’architecte :

    En amont de l’atelier ou du séminaire, le facilitateur endosse la casquette de « l’architecte  » pour co-construire une architecture collaborative sur mesure.

  • Le facilitateur joue un rôle de pilote :

    Pendant, que le facilitateur « pilote » l’avion sur le plan technique pour amener l’équipe à bon port, il n’agit pas sur le contenu, son rôle est neutre. Les producteurs de contenus ont les équipes participantes à l’atelier.

  • Le facilitateur joue un rôle de phare

    Dans les moments de brouillard, le facilitateur est la balise éclairée des participants. Ils restent concentrés sur le cap de l’atelier.

Quel est la méthode de travail du facilitateur?

  1. Planifier et préparer la rencontre,
  2. Créer les conditions de la responsabilisation du groupe par rapport à l’atteinte de ses objectifs,
  3. Écouter, clarifier et intégrer l’information,
  4. Démontrer de la flexibilité,
  5. S’assurer que le groupe continue de travailler sur la bonne voie,
  6. Créer et renforcer un environnement participatif, ouvert et coopératif,
  7. Diriger et gérer les rencontres,
  8. Développer et demander les bonnes questions,
  9. Promouvoir les droits d’auteurs et la responsabilité de groupe,
  10. Construire des rapports et des relations,
  11. Démontrer la capacité de s’assumer personnellement et de s’exprimer librement,
  12. Gérer les conflits et les émotions négatives de façon constructive,
  13. Encourager et soutenir les opinions divergentes,
  14. Présenter l’information au groupe.
Share This